Edito Septembre-Octobre 2013

Statuts de l’association ALCHI déposés à la Sous- Préfecture de Guingamp le 24 Juin 2011 par : Christian LOYER, Jean-Pierre GUILLOU, Yannick BOUZA et Jean-Luc GALONNIER.

« Il n’y aura aucun arrangement, aucune négociation, aucun compromis avec les marchands de sommeil et loueurs de Taudis ». Ecrit et signé par le Bureau Historique de l’association ALCHI composé de Christian LOYER Président (actuellement Président d’Honneur), Jean-Pierre GUILLOU Secrétaire (décédé), Yannick Bouza Trésorier (actuellement Secrétaire) et Jean-Luc GALONNIER Négociateur toujours en fonction.

Nous avons voulu une association accessible à tous et surtout aux plus démunis, c’est pourquoi il n’y a aucun droit d’adhésion, que toutes nos interventions sont entièrement gratuites (ça ne coûte même pas un timbre-poste au locataire). En conséquence, nous revendiquons Haut et Fort les critères de décence du décret 2002-120 du 30 janvier 2002.

L’association Alchi appartient à tous les locataires, particulièrement aux plus démunis qui deviennent souvent la proie de propriétaires avides d’argent profitant ainsi de leur faiblesse. Néanmoins, nous représentons également  les propriétaires ne rentrant pas dans la catégorie des marchands de sommeil et nous savons que 95% d’entre eux sont des personnes correctes.

Nous sommes la seule association de locataires et propriétaires entièrement gratuite indépendante de toute influence néfaste dans le département des Côtes d’Armor c’est une certitude et probablement en France. En effet, nous nous battons sur tous les fronts : Le Préfet qui n’exécute pas ses propres arrêtés de mise en demeure. Le Conseil Général qui finance des associations favorisant l’habitat indigne de même qu’une agence immobilière. La Communauté de Commune qui par leur opah  finance les loueurs de taudis sans apporter aucune solution au locataire qui dans tous les cas est la victime du système bien huilé…La municipalité, dont le maire par le pouvoir de police que lui donne sa fonction, refuse de faire appliquer le Règlement Sanitaire Départemental…La Caisse d’Allocations Familiales « Grand Argentier » refusant de contrôler la décence des logements des marchands de sommeil et loueurs de taudis qui finance pour les plus démunis le loyer à hauteur de 70%, sans oublier la Sécurité Sociale qui finance à 100% les traitements lourds d’anti dépresseurs de somnifères et de visites au psy. Et tout cela sur le compte des contribuables costarmoricains.

En aucun cas l’association Alchi n’a fait et ne fera marche arrière et nous tenons à préciser à toute institution et fondation qu’Alchi n’est pas à vendre. Alchi est avant tout une association de droits des locataires. Nous luttons seuls ayant pour unique interlocuteur l’Agence Régionale de la Santé qui fait un travail formidable dans le département et qui à chaque intervention fait reculer l’habitat indigne. Malheureusement elle manque cruellement de moyen et nous demandons son renforcement immédiat. Alchi aux côtés de L’ARS est redoutable, car l’association s’en tient uniquement aux rapports de cette agence d’experts qui est beaucoup plus fiable qu’un constat d’huissier puisqu’elle détermine clairement dans son rapport « la maladie et le médicament » et intervient gratuitement tout comme Alchi.

L’association Alchi tient à remercier particulièrement Alexandre, Pascal et Guillaume qui ont apporté une aide précieuse à l’association. Nous remercions également le PG et la CGT de Guingamp qui ont apporté leur soutien spontané ainsi que tous les anonymes qui ne veulent pas voir l’association disparaître. A TOUS MERCI.

Rudy Le Jeune Président, Christian Loyer Président d’Honneur, Dora Sidorenko Trésorière, Yannick Bouza Secrétaire, Jean-Luc Galonnier Négociateur.

Laisser un commentaire