Quand on veut, on peut !

En date du 27 août 2013, ALCHI a envoyé un email à TOUS les députés leur demandant notamment de renforcer les lois pour lutter efficacement contre l’habitat indigne. Nous n’avons à ce jour reçu de réponse que de quatre députés : Mme Audrey Linkenheld (Députée du Nord), Mme Marie-Jo ZIMMERMANN (Députée de la Moselle),M. Stéphane SAINT-ANDRE (Député du Pas de Calais), M. Gérard TERRIER (Député de Moselle). Nous tenons dans un premier temps à les remercier publiquement ici, en espérant qu’ils serviront d’exemples à d’autres, et notamment à ceux des Côtes d’Armor.

Vous trouverez la réponse apportée par le ministère à la question posée par le député Terrier suite à notre interpellation, sur le site de l’assemblée nationale. Nous souhaitons tout d’abord nous réjouir de cette avancée, même si nous sommes encore très loin de lois réellement contraignantes pour les marchands de sommeil…

Nous sommes persuadés que nous pouvons réellement changer les choses et soyez assurés que nous allons nous y atteler avec ardeur. La lutte contre l’habitat indigne n’est pour nous qu’une question de volonté politique, qui semble malheureusement faire défaut en ce moment. Nous aimerions tellement avoir plus de maires qui comme M. Mercier, maire de Saint-Agathon, n’hésitent pas à utiliser leur pouvoir de police pour faire respecter la loi !

Et qu’on ne vienne pas nous rabattre les oreilles avec des problèmes de moyens, parce que déjà si la CAF récupérait auprès des bailleurs condamnés les sommes indûment versées, il serait possible de renforcer l’ARS et les services de l’Etat en charge de cette lutte sans aucun problème. Sans parler des enveloppes budgétaires des députés et sénateurs, mais c’est une autre histoire…

Laisser un commentaire