3 ans !

Début juillet ALCHI a voulu tenir une permanence devant la mairie de Guingamp pour fêter ses 3 ans de lutte contre l’habitat indigne. Après un entretien avec Philippe Le Goff, qui nous a quand même avoué que si le logement indigne était mieux pris en considération c’était grâce à nous, nous avons eu le plaisir de voir les gendarmes venir nous signifier que nous étions persona non grata, parce que nous n’avions pas fait de déclaration à la préfecture. On remarque encore une fois que la loi sert principalement les puissants mais ça ne nous intimide aucunement. Si les élus, et leurs prédécesseurs,  avaient été tant respectueux de la loi nous ne serions pas là aujourd’hui à faire notre devoir de citoyen et les rappeler à l’ordre. Mais même si malheureusement nous sommes les seuls à leur demander des comptes sur leurs actes, leurs paroles et l’utilisation des fonds publics, nous sommes déterminés à remettre de l’ordre dans ce système fourvoyé depuis des décennies ! Advienne que pourra !

Vous trouverez ci-dessous l’enregistrement du message que nous avons voulu faire passer à la mairie, en intégralité :

 

Ce samedi 6 septembre 2014, alors que nous n’avons pas été invité au forum des associations (on se demande pourquoi), nous avons pris l’initiative d’aller à la rencontre des habitants du Pays de Guingamp pour diffuser des tracts qui reprennent le message ci-dessus. Nous avons bien évidemment rencontré des élus, qui n’ont rien trouvé de mieux à nous dire que notre tee-shirt était sympa et que les élus avaient donné des sous lors de notre quête avant les élections (pour rappel : 17,50 € pour 26 socialistes !!!). La morgue dont ces élus font preuve à notre égard nous fait sourire plus qu’autre chose. On verra bien qui rira le dernier quand les prochains dossiers dont nous sommes en possession seront rendus publics. Jusqu’à présent nous espérions un sursaut, non pas d’humanité il ne faut pas rêver, mais d’intelligence de gens dits de gauche qui soit-disant sont en capacité de gérer une cité. Il est maintenant clair que le système est fourvoyé et qu’on n’a pas à attendre de changement de l’intérieur. Alors nous continuerons à dénoncer, à apporter des faits, à faire condamner les loueurs de taudis sans aucun souci de ne poser problème à quiconque.

Ci-dessous le tract distribué ce 6 septembre à 400 unités. Nous en profitons pour remercier officiellement la CGT Guingamp qui nous a donné un coup de pouce pour la réalisation et l’impression de ces tracts !

Tract forum assos

Laisser un commentaire