CAF : Complice des loueurs de taudis ?

L’association Alchi a tenu une conférence de presse le 25/10/2014 chez une locataire de la commune de Grâces (22200) pour dénoncer les méthodes de la Caisse d’Allocations Familiales des Côtes d’Armor et de son complice le Conseil Général. Le rapport de l’Agence Régionale de Santé est sans ambiguïté quant à l’insalubrité des lieux.

Eu égard à la grille d’appréciation d’insalubrité des immeubles, votre logement relève de l’insalubrité telle que définie par le code de la santé publique.

Par son laxisme et son inertie, la CAF suspend le versement des APL directement au bailleur qui loue ce taudis, ce qui est une bonne chose, mais pour verser cette APL à la locataire en l’informant qu’elle se doit de s’acquitter intégralement du montant des loyers… Au final, le loueur de taudis continue à percevoir l’intégralité du loyer soit 450€. Une véritable aberration de plus de la part des pouvoirs publics du département.

STOP ! IL FAUT QUE CELA CESSE !

Lire la suite

RDV mairie de Guingamp

M. Philippe Le Goff, maire de Guingamp, nous a reçu mardi 21 octobre pour faire le point sur l’habitat indigne dans le Pays de Guingamp et les Côtes d’Armor. Cette réunion fut constructive et nous espérons que ce n’est qu’un début. Un nouveau rendez-vous début 2015 a d’ors et déjà été planifié…

Il reste maintenant à transformer l’essai 😉

Ca bouge… un peu

Nous avons été agréablement surpris d’apprendre que l’Adil, en partenariat avec la Fondation Abbé Pierre, propose désormais un service juridique gratuit pour les locataires, comme nous le faisons depuis notre création. Vous pouvez le constater sur le document anonymisé ci-dessous :

adil-juridique

C’est un bon début, même si a priori pour l’instant tous les locataires n’ont pas droit à cette information (nous avons nos sources) mais nous invitons tout locataire désirant se faire aider à contacter l’ADIL et à leur parler de ce service. Bien évidemment, si vous ne rentrez pas dans la case et si vous sentez une certaine réticence à ce que votre dossier soit traité dans les meilleurs délais (il ne faut pas tarder), nous sommes toujours disponibles ! 😉

Malheureusement, on attend toujours des réponses à nos propositions

Demande d’asile politique

Vous trouverez ci-dessous le courrier que nous avons remis officiellement à Bernard Hamon, président de la Communauté de Communes du Pays de Guingamp, sous forme de demande d’asile politique pour essayer d’avoir un local pour mettre en place une permanence à Guingamp. Nous n’avons pour l’instant pas de réponse, mais nous savons que Philippe Le Goff, maire de Guingamp, ne peut plus nous voir ni entendre parler de nous. Nous avons le regret de l’informer que c’est loin d’être terminé !

Monsieur le Président,

Ressortissante du Pays de Guingamp, l’association ALCHI a l’honneur de solliciter votre bienveillance afin que nous puissions bénéficier du droit à l’asile politique sur la Communauté de Communes du Pays de Guingamp.

Comme vous le savez, l’association connaît actuellement une guerre ouverte sans précédent contre les marchands de sommeil et loueurs de taudis, soutenue indirectement par le laisser-faire de la municipalité de Guingamp. Les opposants au régime en place comme nous, sont méprisés et n’obtiennent aucun soutien de leur part quand ce ne sont pas des sarcasmes ou l’envoi de la maréchaussée.

Dans ces conditions, nous avons provisoirement trouvé refuge au bar-tabac Le Styvel, rue des Ponts-Saint-Michel à Guingamp.

N’ayant pas d’autres solutions, nous vous demandons votre aide pour obtenir une permanence digne de notre lutte entamée maintenant depuis plus de trois ans.

Dans le profond espoir d’une réponse positive, nous vous prions de croire, Monsieur le Président, à nos salutations les plus respectueuses.

Bureau de l’association ALCHI